[Orléans] Article passerelle polytech

May 06, 2020

Projet Passerelle de l'Université d'Orléans

Nous avons demandé aux 2 étudiants qui ont réalisé cette analyse de répondre à certaines questions afin de mieux comprendre le but de ce projet !

Comment vous est venu cette envie de participer à ce projet ?

Nous avions le choix parmi une trentaine de projet environ. Cependant nous voulions travailler sur un projet réel avec des enjeux techniques et financiers. La passerelle en structure maçonnée était le projet qui reflétait ce dont nous aspirions. Au-delà, le projet était en relation avec notre université, celle qui nous a façonnés, autant lui rendre la balle en y laissant une belle œuvre.

 

Qu’est-ce que vous pouvez nous dire sur les origines de ce projet ?

Le projet tire ses origines de l’incapacité des étudiants à emprunter la passerelle située entre les restaurants le lac et le Forum. Ceci à cause de l’état très vétuste et dégradé de ladite passerelle qui a entrainé sa fermeture aux publics.

 

 

Comment se sont déroulés les premiers jours/semaines du projet ? (Relation avec l’université, définitions des taches, objectifs)

Les premiers jours du projet étaient moins stressants. Le projet a débuté par la lecture des EUROCODES 5 et 6 relatives aux bois et à la maçonnerie et en même temps par la recherche d’un modèle architectural de base sur lequel devait s’effectuer les calculs. Plusieurs variantes ont été proposées et soumises à l’appréciation des étudiants de Polytech Orléans. C’est finalement la variante du projet « passerelle en arche en pierre maçonnée avec tablier suspendu en bois et garde-corps en verre » qui a été le plus appréciée et c’est sur ce dernier que les études techniques et l’estimation financière ont été orientées. En revanche l’université par le biais du département nous a fait comprendre qu’il ne souhaitait pas s’engager sur un projet comme le nôtre (faute de moyen) mais reste ouvert et à l’écoute des études que nous devions réaliser. 

 

Et au final comment s’est-il déroulé ? qu’elles ont été vos actions et vos réalisations ?

Les études techniques se sont faites d’abord manuellement, ensuite elles ont été implémentées sur des logiciels (Robot, RDM6 et Pybar) et via des feuilles de calcul Excel. Les estimations financières se sont faites sur Excel, affinées par les prix réels entreprises. Par la suite, un planning d’exécution des travaux a été mis en œuvre. Chaque semaine en fonction de leur disponibilité nous rencontrions nos encadreurs Mr DASHNOR et Mr BRUNETAUD pour discuter des problèmes rencontrés et rendre compte de l’état d’avancement.  La fin du projet s’est marquée par la réalisation d’une maquette de la passerelle au FABALAB de Polytech avec les imprimantes 3D sous la direction de Clarisse. Par ailleurs mon binôme et moi avons remporté le deuxième prix du forum des projets d’entreprises de fin d’études 2019 organisé par Polytech Orléans. Le projet s’est réalisé de janvier à mars 2019.

 

En dernier mot, qu’est-ce que vous a apporter de participer à un tel projet ?

Pour moi MAMBOU KAYEP ce projet m’a beaucoup édifié sur les structures en arche et l’aspect dynamiques des passerelles piétonnes. J’ai ressenti de la fierté d’avoir pu travailler sur un problème réel, palpable, visible et d’avoir dit ce que je pense et comment je conçois les choses. Ce projet m’a aussi apporté de la satisfaction personnelle quand j’ai vu nos efforts être récompensés lors du forum de projets 2019. J’ai pu aussi comprendre à travers ce projet que les enseignants nous ont remis toutes les armes techniques pour entrer dans le domaine professionnel.

 

En ce qui me concerne moi KARAMOKO DIABY, j’aime les défis, et ce projet était un challenge de taille, en plus ce qui me donnait plus d’énergie c’était la participation au forum des projets de fin d’études qui était en vue. À travers ce projet, j’ai pu raffermir et mettre en pratique des notions acquises en cours mais aussi en développer de nouvelles. J’ai également eu de belles occasions de découvrir d’importants nouveaux logiciels comme Sketch Up, Pybar, RDM6, et affiner mon savoir-faire sur le logiciel Robot.

Laconiquement, ce projet a été une réussite incommensurable qui marque une fin de cycles universitaires réussis et couronnée d’un trophée.

 

Merci Mambou KAYEP et Karamoko DIABY de nous avoir raconté l'histoire de ce projet !

Interview donné par Paul PICOCHE


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.