Financer la transition énergétique dans les locaux de Polytech Nantes

Oct 31, 2018

Bonjour cher réseau,

L'équipe Polytech Porteur de sens de Polytech Alumni , a tenu à communiquer sur le projet lancé sur le site de Polytech Nantes.

Cette installation Photovoltaïque démontre l'intérêt de notre réseau pour les thématiques actuelles (transition énergétique, écologique, engagement solidaire, promotion de la culture, etc).

Notre réseau d'ingénieurs peut également accompagner nos écoles à augmenter le rayonnement de notre réseau.

Sur My Polytech Network, des groupes "thématique" se mettent en place pour initier les actions de demain.

Si vous souhaitez vous investir dans un projet thématique, contactez-nous :

porteurdesens@polytech-alumni.fr

 


 

À partir de fin 2018, une installation photovoltaïque de 225 kWc (1220 m2) installée sur une toiture neuve d'une halle d'essais de Polytech-Université de Nantes produira  une électricité renouvelable  autoconsommée à 100 % pour les usages spécifiques de la halle d’essais (bancs d’essais, ordinateur…).

Porté par la SAS EnR Chantrerie, le projet a été initié localement par l’AFUL Chantrerie, un collectif d’établissements publics et d'entreprises privées qui multiplie les initiatives de transition(s) sur un territoire situé au nord de Nantes.

Afin de soutenir le réalisation du projet photovoltaïque, Énergie Partagée a investi aux côtés de l’association AFUL Chantrerie. Le projet est maintenant ouvert à la collecte de fonds via la plateforme Énergie Partagée.

 

 Consulter le descriptif du projet et le lien de souscription

Comment fonctionne l’investissement ?

Énergie Partagée Investissement, c’est un portefeuille comprenant plusieurs dizaines de projets d'énergies renouvelables  (photovoltaïque, éolien, méthanisation, hydro-électrique, bois-énergie …) et de maîtrise de l’énergie, répartis sur tout le territoire.

Le modèle est basé sur la mutualisation du risque et des bénéfices, ce qui signifie que les projets les plus rentables compensent ceux qui le sont moins. Cette compensation permet de soutenir des projets moins rentables mais néanmoins intéressants sur le plan écologique, et de disposer d’une rémunération moyenne permettant à Énergie Partagée Investissement d’atteindre un objectif de rendement auprès de ses actionnaires de 4 % brut par an avec un horizon de placement de 10 ans).

Les actions d’Énergie Partagée Investissement sont labellisées Finansol, structure qui garantit la solidarité et l’éthique de l’utilisation des fonds collectés ainsi que la transparence de leur gestion. Toute personne physique ou morale (à l'exception des collectivités territoriales) peut souscrire des actions, au prix unitaire de 104 euros.

Quel est le lien entre le projet EnR Chantrerie et l’investissement via la plateforme Énergie Partagée ?

Contrairement aux outils de crowdfunding (ou financement participatif) classiques, Énergie Partagée intervient exclusivement en fonds propres dans les projets qu'elle soutient. Les fonds propres sont indispensables pour obtenir des prêts bancaires, et donnent accès à la gouvernance des sociétés de projets. En investissant au capital d’Énergie Partagée, vous contribuez à lui donner les moyens d'investir à long terme dans des projets d'énergie renouvelables, dont celui de la SAS EnR Chantrerie.

Cependant, en souscrivant des actions Énergie Partagée, vous n’avez pas directement accès à la gouvernance de la SAS EnR Chantrerie, puisque votre investissement dans la société est intermédié par Énergie Partagée. Si vous souhaitez investir et vous impliquer directement dans la gouvernance de la SAS EnR Chantrerie, une collecte locale via des clubs d’investisseurs est également en cours et vous pouvez vous rapprocher de nous pour nous faire part de votre intérêt.

Est-ce que le projet d’autoconsommation de la SAS EnR Chantrerie répond vraiment aux enjeux de la transition énergétique ?

En consommant l'électricité pour les besoins spécifiques d'électricité de l'université, le projet garantie que l'énergie produite est utilisée à bon escient, pour des besoins locaux.

Or l'électricité de la région Pays-de-la-Loire est caractérisée par une production locale d'électricité par charbon, via la centrale de Cordemais (puissance de 1200 MW). Il s'agit d'une des dernières centrales thermiques à base de charbon en France. Le reste de l'approvisionnement provient des centrales nucléaires des régions avoisinantes.

Par conséquent, produire de l'électricité au sein de l'université permet de diminuer la consommation d'électricité à base de charbon. Le projet s'inscrit donc fortement dans une stratégie de transition énergétique.

 

image.png

 

 

signature PA


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.